Le principe

  • Utiliser la notoriété d’émissions télévisuelle, de films ou de clips pour mettre en scène des messages internes et marquer ainsi les spectateurs.
  • Utiliser l’humour comme principal vecteur d’apprentissage ou de sensibilisation.
  • L’idée principale consiste à reprendre le concept de l’émission et d’en détourner le titre...
    ...mais l’on peut chercher également à en imiter le ton et à en reproduire l’habillage.
  • Il est également possible, pour un usage interne, d’utiliser de vrais extraits et d’en détourner les dialogues réécrits avec les messages de l’entreprise.
  • Si l’on veut qu’elle soit efficace, le choix de la parodie ne doit pas être gratuit : il doit être en parfaite adéquation avec la thématique que l’on souhaite développer.
  • Les saynètes peuvent être jouées soit par des comédiens professionnels, soit par les salariés de l’entreprise.
  • Voici quelques exemples:
    - « Class ; pas Class » des Robin des Bois pour mettre en évidence des bons et des mauvais comportements de management.
    - Pub « Crétin.fr » pour se distinguer de la concurrence.
    - Détourner des scènes d’action de films à grand spectacle pour motiver les forces de vente.
    - Faire un zapping des évènements de l’année.

Les utilisations

  • Pour des raisons évidentes de droits, les parodies et détournements sont plus spécifiquement utilisés en communication interne.
  • Les applications sont multiples. La diffusion est généralement réservée soit aux séminaires et réunions d’entreprise, soit au réseau Intranet.